Retour sur le Conseil Municipal Extraordinaire du 8 février 2019

Une autosatisfaction mal venue

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IH-1-1024x575.jpg.

Dans ses propos liminaires, de ce Conseil Municipal extraordinaire, Isabelle Hardy, Présidente du Groupe Génération.s, Socialisme et Ecologie, est revenue sur la crise que connaît notre pays et qui n’est pas un épisode social parmi d’autres.

Elle a d’abord fait remarquer que ce débat aurait pu, aurait dû, avoir lieu bien plus tôt si le Maire avait accepté la demande de l’opposition d’aborder le sujet des Gilets Jaunes lors du Conseil Municipal de décembre dernier. Elle a ensuite rappelé l’impératif d’une prise de conscience réelle des revendications de ce mouvement : « Il faut en finir avec un régime présidentiel tout puissant dont on connaît les dérives. Il faut en finir aussi avec la démocratie de façade, avec l’ambiguïté de la fausse proximité qui cache le manque total d’écoute, de co-construction et de concertation tant au plan national que local. »

Alors que « cette crise est celle de celles et ceux qui souffrent, des travailleurs pauvres, des personnes qui n’ont plus d’espoir », elle a regretté que le Maire mette en exergue systématiquement les violences et les casseurs qui sont bien sûr à condamner, sans entendre les revendications légitimes des Gilets Jaunes pour plus de pouvoir, de justice sociale et fiscale, de démocratie. (Intégralité des propos liminaires d’Isabelle Hardy)

Une situation complexe nationalement et localement

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est PC1-1024x757.jpg.

Pierre Cohen, qui a lui aussi regretté l’absence d’un vrai débat en Conseil Municipal sur la situation nationale, a rappelé la complexité du mouvement social tel qu’il s’exprime. Il a souligné comment l’arrogance et le mépris dont a fait preuve le Président de la République, depuis le début de son mandat, envers les corps intermédiaires et les élus ont pu avoir un effet sur la crise actuelle. « Si les revendications sont légitimes, il est possible de se poser la question du débouché tant la démocratie représentative est contestée. » a-t-il constaté.
Pierre Cohen a également regretté que le Maire de Toulouse stigmatise et instrumentalise les violences comme si, de ces évènements, les seules leçons à tirer n’étaient que les casseurs et les dégâts qui sont à condamner.
Ces évènements auraient pu être l’occasion d’échanges au sein du Conseil Municipal sur le pouvoir d’achat, la décentralisation et la démocratie.

 Plan d’aides exceptionnel pour les commerçants et artisans : aller plus loin

Isabelle Hardy, a annoncé que les élu.e.s du Groupe Génération.s, Socialisme et Ecologie, allaient voter la délibération du plan d’actions exceptionnel en soutien aux nombreux commerçants et artisans impactés par les manifestations. Elle a demandé à ce que soit rajouté la mise à disposition de tickets de transports en commun par Tisseo à titre gratuit afin de faciliter les venue des clients. Elle a également regretté que rien n’ait été prévu pour les commerces sédentaires qui ne peuvent être légalement aidés directement. C’est pourquoi elle a annoncé qu’elle porterait un vœu au Conseil communautaire du 14 février afin que Toulouse Métropole puisse abonder au fonds de concours mis en place par les chambres consulaires. Elle a également profité de ce débat pour faire un focus sur la problématique des commerces, et notamment des commerçants indépendants, pour « alerter sur le manque de politique cohérente et volontariste en matière de commerce alors que l’ancienne municipalité avait mis en place des outils ambitieux et innovants. »

Vœu pour le retour à Toulouse
d’une politique locale basée sur la justice sociale, fiscale et démocratique

Au nom des élu.e.s du Groupe Générations, Socialisme et Ecologie, du Groupe Communiste, Républicain et Citoyen et du Groupe Socialiste, Pierre Cohen a présenté un vœu demandant une politique municipale qui réponde aux attentes des Toulousaines et des Toulousains. (lire le voeu ici)

Ce vœu a été rejeté par la Majorité municipale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.