Communiqué des groupes de l’opposition municipale de Toulouse – Familles hébergées à St Sernin : pour un re-logement digne

Toulouse, le 4 novembre 2018

Depuis 5 jours, ce sont 22 familles dont 75 enfants, installées par le DAL et la LDH dans le gymnase du lycée St Sernin, qui attendent en vain des discussions avec les pouvoirs publics afin de trouver une issue à leur situation. Malgré les demandes du DAL, ni la Préfecture, ni la Mairie n’ont accepté à ce jour une quelconque rencontre avec ces personnes dans l’attente d’un relogement décent, laissant planer la menace d’une expulsion.

Certes, il revient à l’Etat d’augmenter le nombre de places d’hébergement d’urgence, mais la mairie de Toulouse a décidé de vendre plusieurs biens immobiliers aux enchères, alors même que ces logements pourraient accueillir ces familles dans des conditions dignes. Il ne s’agit donc pas d’un manque de moyens, mais d’une volonté politique de fermer les yeux face à la situation, alors que Jean-Luc Moudenc revendique le statut de ville pionnière en matière de solidarité et de lutte contre la pauvreté et de ville pilote des plans logement d’abord et pauvreté. Et rappelons que nous avions proposé que la Mairie de Toulouse propose un site pour l’ouverture d’un CADA,…

Nous, groupes de l’opposition municipale, soutenons l’initiative du DAL et demandons à la Préfecture et à la Mairie l’ouverture de discussions pour trouver rapidement une solution de relogement digne.

François Briançon, Président du groupe Socialiste

Isabelle Hardy, Présidente du groupe Génération.s, Socialisme et Ecologie

Pierre Lacaze, Président du groupe Communiste

Antoine Maurice, Président du groupe Toulouse Vert Demain